Accueil > Les monuments aux morts > Monument - Lambersart - Place

Les monuments aux morts

Soumission d'un monument

France (Nord) Lambersart (59130)

Conflits commémorés
  • 1914-18
  • 1939-45
  • Indochine (46-54)
  • AFN-Algérie (54-62)
  • Autres
  • Monument communal
dernière mise à jour le 14/08/2015

Description du monument

Caractéristiques

  • Structure
    • Pilier commémoratif
      • Piédestal
  • Représentations - Soldats
    • Diverses Représentations de Poilus
      • Poilu grenadier
  • Autres éléments
    • Entourages
      • Entourage Bornes/Chaînes

Sources / Bibliographies / Sites Internet

BREYE Vincent, Le Nord-Pas-de-Calais à travers cent statues, Voix du Nord, 2000, p. 47 "Henri Soubricas a réalisé un grenadier en pleine action. Le nom des 392 officiers et soldats disparus pendant le conflit sont gravés sur le socle. Le maire de l'époque, Auguste Bonte, fait partie de cette liste. Il avait, à plusieurs reprises, fait l'objet de mauvais traitements de la part des Allemands et il décéda en 1916." *** Un monument à la gloire des Poilus, à Lambersart La commune de Lambersart a tenu à orner une de ses places, qui portera le nom de place de la Victoire, d’un monument destiner à perpétuer la gloire et l’héroïsme des poilus. La maquette de ce monument qui a été retenu par le comité est celle qui a été conçue et exécutée par M. Soubricas. L’idée est très simple : un poilu se dresse sur le parapet d’une tranchée et se prépare à lancer une grenade qu’il tient de la main droite ; l’exécution est magnifique ; il y a dans l’attitude, dans le mouvement, dans l’aspect général du corps, dans la physionomie aussi dure, rude, farouche et énergique sous le casque fièrement campé, un mouvement, une vérité, une beauté peu communes. Grand Hebdomadaire illustré, n° 4, dimanche 25 janvier 1920, p. 31

Historique du monument

  • 1921
  • Inauguration - Presse 20/11/1921
    Source : Le Grand Hebdomadaire

    Le Grand Hebdomadaire, n°47, Dimanche 20 novembre 1921, couverture, p. 419 Dimanche a eu lieu, à Lambersart, l’inauguration du monument à la mémoire des soldats de la ...

    Lire la suite
    Inauguration - Presse 20/11/1921

    Le Grand Hebdomadaire, n°47, Dimanche 20 novembre 1921, couverture, p. 419

    Dimanche a eu lieu, à Lambersart, l’inauguration du monument à la mémoire des soldats de la grande guerre. On sait que ce monument n’est autre chose que le Poilu de Soubricas, qu’on avait vu exposé à Lille à l’état de réduction et qui, dans ses dimensions restreintes, avait obtenu les suffrages unanimes. Cette statuette n’a pas perdu à l’agrandissement. Elle a gardé tout son charme et compte parmi les meilleurs œuvres du talentueux auteur. À la cérémonie assistaient : M. le préfet du Nord et son chef de cabinet, M. Contencin ; MM. Le général Grégoire, le capitaine Borneck, représentant le général Lacapelle : les commandants Aspes, Pauly, Machart-Grammont ; le capitaine Raynal ; le vétérinaire principal Belval ; Mgr Margerin, vicaire général ; M. le chanoine Pirot, ancien aumônier militaire ; M. A. Potié, sénateur ; M. Vandamme, député ; MM. Les curés des trois paroisses de la commune ; MM. Schaepelynck, président de l’UNC ; Balavoine, président de la Fédération des anciens combattants : Delepoulle. Toutes ces notabilités avaient été reçues à la mairie par M. Delécaux, maire ; MM. Pouillet et Mabile, adjoints. L’inauguration du monument fut très solennelle. M. Delécaux, maire de Lambersart ; M. Nandin, préfet du Nord ; M. Potié, sénateur ; le général Grégoire ; MM. Pouillet, Michel et Schaepelynck y ont prononcé des discours excellents et très applaudis. La cérémonie s’est terminée par une visite au cimetière.